Étiquettes

, , , ,

arpenteurs-banniere-samuel-pereira-format-moyen

Bonjour à vous chers lecteurs ! Je vous propose de suivre un nouveau feuilleton d’aventure. Des chapitres très courts illustrés grâce à des petites scénettes réalisées avec des playmobils. Bonne lecture !

L’Etrange découverte

L’Etrange découverte, chapitre 2 : Où l’on fait la connaissance d’une belle sans peur et sans reproche.

cda211Avant de commencer vraiment le récit de notre désastreuse aventure, laissez-moi tout d’abord vous présenter mes malheureux compagnons d’infortune. En tout bien tout honneur, et comme je suis un gentleman, je commencerai par vous parler de la ravissante et particulièrement brillante mademoiselle Aurélia Hartear. Ce nom vous semble familier ? Et pour cause ! Cette jeune aventurière était l’héritière de la famille Hartear, ayant fait fortune grâce aux pelles vendues durant la Civil War. Ce n’est pas pour cette raison ? Bien sûr que non ! Aurélia Hartear est bien l’héroïne de l’Amérique, la seule et l’unique qui à bord du Flying Steamer traversa l’Atlantique en solitaire, établissant là un record et une première dans le monde : oui, on pouvait voler. Elle est l’inspiratrice des frères Wright qui furent les inventeurs et constructeurs de son prototype de machine volant grâce à la vapeur.

Etant le seul à posséder une carriole digne de ce nom, j’ai eu le devoir et le plaisir de passer chercher mademoiselle Hartear à son lieu de travail. Elle m’avait fixé rendez-vous au Smithonian Institut à Washington DC. C’est là que j’ai pu la photographier. Aurélia me paraissait plus grande que sur les photographies. Son visage, légèrement bronzé, témoignait d’une vie passée à l’extérieur. Son sourire respirait la confiance et l’enthousiasme propre à son caractère aventureux. Mais ses yeux pourtant démentaient cette impression de force tranquille. Il y avait au fond de ce regard d’un brun profond une grande mélancolie. Ou une grande peur. Nous allions l’apprendre à nos dépends…

Publicités