Étiquettes

, , , ,

En ce 22 avril, le premier jet de la partie 1 du manuscrit est achevé. Afin de mieux cadrer la suite j’ai pris deux jours entiers pour réaliser un wiki local (grâce à l’outil Ema Personal Wiki). Les noms des héros du tome 1, Marl le Chevrier, et ceux du tome 2 y sont répertoriés avec pour tous une carte d’identité et une image (dessin ou photographie d’acteur). Il a été aussi nécessaire de refaire totalement la chronologie qui est laissée floue dans le premier tome volontairement. Ici, elle devient primordiale donc précise.

Le récit prend rapidement forme. Je sais exactement où il me mène.

Les questions essentielles qui se posèrent au début de la rédaction de cette suite :
1. Une suite directe ? Ou une suite quelques années plus tard ?
2. Centrer sur un seul personnage ou, comme dans le premier, donner le nom du héros principal au roman mais multiplier les aventures ?
3. Changer le style et le rendre plus lent ? Augmenter les descriptions au détriment de la rapidité du récit ?

J’ai tranché, sans pour autant savoir si c’est le bon ou mauvais choix.
1. La suite se déroulera plusieurs années après les évènements racontés dans Marl, mais pas trop loin non plus afin que des personnages du tome 1 puissent encore apparaître, mais cette fois à la marge du récit.
2. Ror’Hak sera le personnage principal. On suivra son histoire de sa naissance à ses 16 ans. Comme il y a des moments qui ne sont pas intéressants dans sa vie, le récit va tourner aussi autour d’autres personnages de son entourage.
3. Un mélange des deux. Ainsi, par exemple, lors des prises de paroles, seront ajoutés des descriptions des gestes des personnages. Ensuite, le style sera rapide, mais il y a aura des chapitres plus lents qui vont me forcer à mieux poser une temporalité dans le déroulement de l’histoire et à donner plus de corps aux personnages.

Ecrire un deuxième roman est effectivement plus « difficile » que le premier…

Je commence aujourd’hui le premier jet de la deuxième partie.

Si vous avez des questions, des remarques, n’hésitez pas !

Publicités