Retour sur Marl le Chevrier

Mots-clefs

, ,

couv_c10

Un retour sur Marl le Chevrier se trouve sur Babelio et sur Amazon. L’auteur m’a autorisé à le reproduire ici. Merci à Djagerno !

« Marl le chevrier est le prélude d’une série évoquant les Territoires. Univers multiples, ils abritent des peuples et des cultures très variés et forment une mosaïque complexe. Ces mondes envoûtants sont propices à de grandes aventures. Mon avis : Marl le chevrier où la découverte d’un série de romans qui compte à ce jour trois tomes parus. Dés les premières lignes nous sommes projetés avec efficacité dans un vaste univers très développé qui s’ouvre devant nous pour notre plus grand plaisir. Tout nous est décrit avec précision et sincérité, ce qui nous offre un magnifique patchwork cousu d’un fil délicat par une main experte sans jamais tomber dans le trop plein de descriptions ennuyeuses. On découvre dans ce « décor-écrin » finement assemblé la naissance d’une épopée d’une aussi grande qualité. Les codes de l’Héroic fantasy y sont bien évidement présents mais de manière originale et inédite, l’auteur nous offre de subtiles références au genre mais ne les copie jamais. En plongeant dans ce monde abouti vous découvrirez des peuples et des personnages consistants et attachants qui ne ressemblent à aucun autre.. Ici pas d’elfes ni de nains mais des peuples que vous ne pourrez croiser qu’en parcourant les « Territoires » et qui en sont d’autant plus jouissifs à découvrir. Leurs organisations, leurs politiques, leurs traditions et coutumes, leurs histoires, tout ici est à la fois crédible, dense, cohérent et d’une épaisseur rare et maîtrisée. Tout ce que « crée » pour nous l’auteur est justifié et complète un monde riche dont on aimerait parcourir les sentiers avec son propre sac à dos. Mais, et ce n’est pas le moins important, tout ceci est au service d’une histoire digne des sagas les plus connues, manipulations politiques, affrontements, conflits de grande ampleur, amitiés, trahisons… Une histoire prenante qui se déroule à un rythme soutenu. On accroche et l’auteur nous plonge dans des situations imprévisibles desquelles le dénouement est toujours à la hauteur. Ici pas de « Deus ex machina » ! Si on rajoute à cela une édition de qualité et en annexes des dessins réalisés par l’auteur lui même qui nous montre un peu plus SA vision de ce bel univers, on obtient une jolie réussite pour ce premier tome qui vous poussera, je n’en doute pas, vers les suivants.« 

Retour sur l’histoire courte Aliate

Mots-clefs

,

Les retours des lecteurs sont rares et c’est toujours un plaisir de les recevoir !

Voici celui envoyé par Patrick Boutin :

Un enchantement de lire Aliate. C’est ravissant, au sens propre : c’est un ravissement, on est capturé, de la première ligne à la résolution. L’apprentissage comme fil rouge, aussi rouge que celui de l’épée de la fillette. Dans la mort du dragon, Aliate renaît ou vient au monde, accouchée, une seconde naissance, comme les  » deux fois nés  » indiens. Fille adoptive, fille de Marl, fille du dragon. C’est joliment écrit, vivant, d’une grande fraîcheur. La couv a un petit côté manga qui m’a un peu dérangé. Mais elle est très belle. Bravo !

93-large_default

 

En dédicace au salon de La Fouillade 21,22,23 juillet

Mots-clefs

, ,

Bonjour à tous !

Je serai en dédicace au salon de la bd et du livre de La Fouillade.

Voici le programme :

Vendredi 21 Juillet de 15h à 18h au Carrefour de Villefranche de Rouergue.

Samedi 22 et Dimanche 23 Juillet de 10h à 18h au salon de La Fouillade.

Je serai épaulé dans cette aventure par Nikus Tim’s l’illustrateur des couvertures de Marl le Chevrier et de Sarann des Empires.

Vous pourrez découvrir le tome 3 des Chroniques des Territoires, Sarann des Empires, paru le 1er Juin 2017.

Affiche-2017-rvbweb-.jpg